Ituk à la rencontre de l'ours blanc

ituk.gif

 Ituk à la rencontre de l'ours blanc

François Beiger 

Illustrations de Philippe Mignon

Editions Belin

Collection Terres Insolites

A partir de 9 ans

156 pages

6.90 €

  

Ituk vient tout juste de fêter ses dix-huit ans. C’est un moment fort dans la vie d’un jeune Inuit, car, comme le veut la tradition, il va devoir affronter Nanook, l’ours blanc. Par ce rituel, il doit démontrer ses talents de chasseur et être reconnu homme. Guidé par son grand-père, Ituk entreprend cette longue et périlleuse expédition à travers la toundra assaillie par la neige et les vents glacés. Il devra faire preuve de patience, de vigilance et de courage pour déjouer les dangers qui l’attendent…

Mon Avis

Avant toute chose, je tiens à remercier Babelio et son opération Masse Critique ainsi que les éditions Belin de m'avoir permis de découvrir ce petit roman jeunesse très sympathique. 

Ituk a tout juste 18 ans et, pour devenir un homme, il doit subir la même épreuve que tout Inuit : partir chasser Nanook, le grand ours blanc. Il doit se rendre dans la toundra avec un mentor : le père généralement. Dans le cas d'Ituk, c'est son grand-père qui va l'accompagner au court de ce voyage initiatique. 

Il y a un problème avec les livres et les films qui traitent de survie dans la toundra en hiver : on est vite restreint au niveau des obstacles que rencontrent nos personnages : il y a la faim, les rencontres avec les prédateurs, un chiens de l'attelage qui se blesse, un personnage qui passe au travers d'une plaque de glace et tombe dans l'eau gelée ou plus simplement encore, la faim. Bien évidemment, ce roman n'échappe pas à ce petit problème. Certes, les obstacles rencontrés par Ituk et son grand-père sont multiples mais restent relativement classiques par rapport aux livres et aux films que l'on connait déjà sur le sujet. 

J'ai trouvé la relation entre Ituk et son grand-père très belle. Il y a une réelle complicité et un grand respect entre eux. J'ai aimé la relation entre Ituk et Takra, sa chienne de tête, qui est absolument attendrissante ! Il s'est occupé d'elle depuis toute petite et on ressent beaucoup d'amour entre ces deux êtres. 

Ituk est un personnage déterminé mais qui sait garder à l'esprit qu'il doit prendre soin de ses chiens et de son grand-père. Ce voyage est éprouvant pour tout le monde mais leur unité est une belle leçon de vie. Le grand-père est mon personnage préféré. J'aime son côté chaman et sa façon de parler par énigmes. 

L'écriture est soignée et très facile d'accès. Certains noms de villes ou régions ou encore les termes propres à la langue Inuit sont vraiment trop difficiles pour les enfants. J'ai fait le test avec mon frère de 11 ans et ma soeur de 9 ans, Kangiqsualujjuaq reste impossible à prononcer pour eux ! 

Les dessins en nuances de gris donnent un véritable cachet à ce petit roman. Le talent du dessinateur est énorme : ses illustrations sont terriblement réalistes ! 

C'est une très belle histoire et ce roman nous permet de décrouvrir la culture Inuit ainsi que ses mythes et ses légendes de la plus magnifique manière qui soit. Bref, une très belle histoire à découvrir absolument avec les plus jeunes ! 

livre-agreable.jpg

belin.png

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 16/05/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site