Niourk

niourk.jpg

 


Niourk

Stefan Wul

Editions Castelmore

258 pages

5.90 €

 


En route pour la ville des Dieux ! 

Les hommes ont régressé à un stade primitif après une catastrophe nucléaire qui a bouleversé la planète. La survie s'est organisée au coeur des tribus. Dans l'une d'elle vit un enfant noir, rejeté par les siens à cause de sa différence. Lorsque l'enfant est condamné à mort par leur chef, il se met en route vers Niourk, la ville des dieux, en quête de nourriture. Mais dans cette métropole abandonnée ne subsistent que ruine, radiation et machines étranges...

Merci aux Editions Castelmore et à Livraddict de m'avoir permis de découvrir ce roman jeunesse !

Mon Avis

Mon avis sur ce livre va être difficile à écrire. Je suis carrément mitigée... 

Bon déjà, je ne suis plus fan du tout du résumé. Il m'a attiré avant lecture mais après coup, je ne le trouve plus très pertinent par rapport à ce qu'il se passe dans l'histoire. En fait, c'est vraiment le fait qu'il soit dit que c'est parce qu'il est condamné à mort qu'il part pour Niourk alors que c'est pas ça du tout... C'est un détail, mais ça m'a gavé... xD

Alors dans ce livre, nous découvrons l'enfant noir (oui il s'appelle vraiment comme ça...) qui est rejeté par sa tribu et dont le chaman va même décider sa mort. Difficile également d'en faire un résumé plus complet sans vous spoiler totalement. En gros, l'enfant noir va se retrouver séparé de sa tribu et même s'il est détesté de tous, il part tout de même à leur recherche. Et ses recherches vont l'amener jusqu'à Niourk, la ville des dieux. 

Au départ, je me suis beaucoup attaché à l'enfant noir. Il est triste et seul, rejeté par sa tribu mais incapable de les quitter non plus. Au fil des pages, je me suis totalement détachée de lui. Il évolue énormément mais pas vraiment dans un sens positif. Il devient par moment carrément psychopathe et j'avais du mal à me mettre à sa place...

L'histoire est intéressante et originale. Je suis un peu sceptique sur le côté jeunesse. Certains aspects de ce livres sont difficiles, voir carrément dérangeants. Difficile également de donner des exemples sans spoils mais je ne sais pas trop si c'est un livre que je proposerais à mes plus jeunes frères et soeurs... 

L'écriture est facile d'accès, parfait pour du jeunesse. J'ai trouvé intéressant que le langage utilisé soit adapté à la façon de voir les choses de l'enfant noir. Par exemple, pour lui, un coup de feu n'est pas un coup de feu. C'est "le feu du bâton brillant", le "bâton brillant" étant une arme à feu. Gros plus ^^

En bref, ce n'est pas un livre mauvais, loin de là. Il y a énormément d'éléments intéressants mais ça m'a un peu déranger de me détacher autant du personnage principal, surtout alors qu'il me plaisait au départ. 

livre-agreable.jpg

castelmore.jpg

livraddict-logo-small.png

Commentaires (2)

1. Saefiel (site web) 13/08/2013

Il m'avait fait pas mal envie aussi quand je l'avais vu sur LA pour les partes. Mais maintenant que je lis ta chronique je crois que j'ai moins envie de m'y mettre :/

2. laeti1304 (site web) 13/08/2013

Il m'avait fait carrément envie, du coup, j'ai été un peu blasée... =(

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/08/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×