Délirium, tome 1.5 : Hana

hana.jpg

Délirium, tome 1.5 : Hana

Lauren Oliver

Traduit de l'anglais par Alice Delarbre

Editions Hachette

Collection Blackmoon

63 pages

5.90 €

 

Hana vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où un Protocole a été mis au point pour immuniser les jeunes contre le delirium. Alors que la date de son opération approche, Hana regrette l'absence de sa meilleure amie Lena. Elles sont devenues si différentes ! La très docile Lena refuse d'assister à des concerts clandestins, tandis que Hana ne manque pas une occasion d'expérimenter l'interdit.
Pour elle, ce dernier été de sa vie d'avant devient synonyme de musique effrénée, de danse, et même d'amour.

Mon Avis

Hana est une courte nouvelle sur l'univers de la saga Délirium. On y découvre Hana, meilleure amie de Lena juste avant son opération qui l'immunisera contre le delirium. J'étais très enthousiaste à l'idée de me replonger dans l'univers de la saga via un personnage secondaire. 

J'ai aimé découvrir l'univers des fêtes clandestines au travers d'Hana. Une Hana que j'ai trouvé très candide par moment te finalement assez touchante. Lena n'est pas présente physiquement mais Hana fait sans cesse référence à elle car le récit se situe au moment où les deux jeunes filles sont brouillées.

A la fin de ma lecture de la saga, je me rappelais avoir une dent contre Hana... Mais je ne me souvenais plus pourquoi... Je me rappelais uniquement l'avoir trouvée assez infantile et égoïste... Du coup, cette nouvelle me l'a rendue asssez sympathique, avec une psychologie plus complète que dans la saga, malgré que la nouvelle soit assez courte. Mais ça c'était sans compter les deux derniers chapitres qui m'ont brutalement rappelé pourquoi je n'avais pas aimé le personnage d'Hana... J'ai refermé le livre frustrée, en me disant "grrrr la connasse !"

Au niveau de l'écriture, je l'ai trouvée égale à la saga : simple et d'une grande fluidité. J'ai aimé les descriptions que j'ai trouvé très immersives, surtout celles décrivant les fêtes clandestines !

En bref, malgré une histoire sympa et qui m'a plu, j'ai refermé ce livre frustrée car il m'a rappelé pourquoi Hana m'étais si antipathique. Mais je le conseille tout de même à quiconque ayant aimé la saga Delirium et qui souhaite s'y replonger. 

livre-agreable.jpg

J'ai lu ce livre en Lecture Commune avec ma chère copinette Arcaalea et je vous invite à aller jetter un coup d'oeil à sa chronique !

Date de dernière mise à jour : 17/09/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site